En chemin

Depuis Polly le chemin est différent. Plus ardu. Incertain. Générateur d’angoisses là où je le souhaiterai léger et serein.

Quand, parfois, le simple fait d’exister devient compliqué le chemin me semble vain. Alors, je me remémore celui déjà parcouru. Je me souviens des épreuves franchies, des victoires célébrées, des sommets imaginés infranchissables devenus collines abordables. Et je retrouve un second souffle.

Lire la suite

Je t’avais presque oublié

Pendant trois semaines je me suis sentis pleine d’énergie, avec l’envie de faire des choses en savourant le bonheur de ne pas avoir à te prêter attention.

Pendant trois semaines j’ai dormi d’une seule traite réveillée par les rayons du soleil et non par l’assaut des douleurs que tu m’infliges. J’ai même profité de quelques balades et du ciel bleu. L’esprit léger.

Lire la suite