Purity

IMG_20171119_202159_358

Auteur : Jonathan Franzen

Éditions : Points

Pages : 826


QUATRIÈME :

Elle s’appelle Purity, alias Pip. Comme pour échapper au poids de son prénom, elle vit dans un squat à Oakland et désire le mari d’une autre. Fruit d’une mère étouffante et d’un père inconnu, un peu paumé, un peu dépravée, Pip aimerait savoir d’où elle vient et où elle va. Andreas Wolf pourrait-il l’aider ? Hacker surmédiatisé et terriblement séduisant, il a un fonds de commerce : la pureté.

« L’amour, s’il était un obstacle de granit au centre de sa vie, en était aussi une fondation inébranlable. »


RETOUR :

Une jeune fille, Purity, se fait appeler Pip.

Au cours de sa quête identitaire, qui la sauvera l’espère-t-elle des dettes qu’elle a contracté, elle croise la route de différents personnages.

Jonathan Franzen nous plonge dans l’univers de chacun d’eux. A travers les époques et les continents. Dévoilant quelques-uns de leurs secrets au passage.

Sondant l’âme humaine ?

C’est le premier Franzen que j’ai entre les mains. Bien que divertie par le récit, sa plume ne m’a pas transporté : la faute de la traduction ? Je l’ignore.

Toujours est-il que j’en garderai un bon souvenir de lecture sans pour autant avoir envie de poursuivre ma découverte de l’auteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s